Arthur Paulet, joueur comblé !

Joueur du Handball Club Cournon d’Auvergne, Arthur Paulet revient avec nous sur cette belle saison en N2 où il a pu évoluer avec un groupe qu’il apprécie vraiment. Focus !

Alors Arthur, heureux d’avoir ouvert votre compteur but en National 2 ?

Oui très heureux, ça faisait longtemps que j’attendais ça, c’est vrai que passer deux saisons sans marquer c’est compliqué.

Vous êtes sur deux défaites de rang, qu’a-t-il manqué pour obtenir un résultat positif face à Dijon et Marsannay ?

Sur ces deux derniers matchs je pense que nous avons manqué d’agressivité défensive, nous avons laissé nos adversaires imposer leur rythme ce qui nous a fait déjouer.

Venissieux se profile ce week-end. Une rencontre qui risque de ne pas être évidente?

C’est une belle équipe de milieu de tableau que l’on va rencontrer ce week-end, ça ne va pas être un match facile. il faudra nous pencher sur nos difficultés constatées lors des
derniers matchs au cours de cette semaine d’entraînement pour travailler à nouveau et espérer une victoire ce week-end.

Le maintien en poche, la saison est donc une réussite, non ?

C’était l’objectif en début de saison donc on peut dire que c’est une réussite. Maintenant il serait bien de finir la saison sur deux victoires afin d’aller chercher un meilleur classement.

Vous prenez du recul la saison prochaine par rapport au groupe N2. Quel sera votre
rôle exact à la rentrée prochaine au sein du HC Cournon d’Auvergne ?

Oui j’ai fait part de mon souhait de ne plus jouer avec l’équipe fanion l’an prochain à cause de mes obligations professionnelles, en effet je ne pourrais plus assurer une présence à tous les entraînements. À ce jour je ne saurais dire quel sera mon rôle l’an prochain, une chose est sûre c’est que mes contraintes personnel vont m’obliger à lever le pied.

Si vous deviez faire un bilan sur cette année en N2, que diriez-vous ?  Plutôt satisfait ?

Pour ma part j’ai pris énormément de plaisir à jouer dans cette division que je ne connaissais pas et c’est une fierté d’avoir participé à ce bout d’histoire du club. Le maintien est assuré donc on a de quoi être plutôt satisfait. Je pense que pour la plupart d’entre nous qui ne connaissions pas ce niveau cette année nous a permis de vivre une belle expérience. À présent, il faut continuer à travailler et faire évoluer cette équipe pour viser encore plus haut dans les années à venir.

Au vu des joueurs qui arrivent l’année prochaine, que peut-on attendre du club pour la saison 2019/2020 ?

Je pense que compte tenu des recrues pour l’année prochaine l’objectif sera de jouer le haut de tableau et pourquoi pas la montée.

Voir des joueurs qui ont joué en D1 / D2 venir à Cournon, votre structure de toujours, vous devez avoir un sentiment de fierté j’imagine ? Le ressentez-vous que le club est passé dans une dimension supérieure ?

Bien sûr j’ai une certaine fierté à avoir fait partie du collectif qui a permis la montée du club pour la première fois en N2 et ainsi avoir pu jouer avec des joueurs tels que Maxime Bouquet, Thomas Goueffon, Théo Karoubi pour ne citer qu’eux. Mais ma plus grande fierté c’est d’avoir partagé cette saison avec des gars qui sont issus de la formation du club et avec qui je joue depuis des années. Le club se donne un nouveau visage et on ne peut espérer qu’une chose c’est que ça dure dans le temps.

A relire :

Crédit photo : Micaela Ferreira / site officiel HC Cournon d’Auvergne

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de