Jason Servans : « C’est bien de faire des bons matchs mais il faut aussi que les résultats soient derrière ! »

Bonjour Jason, tout d’abord, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? (parcours dans le hand comme en dehors du sport)

Je commence cette année au sein du HCCA ma 16ème saison. Durant ces saisons, je suis passé par la section sportive du lycée René Descartes, j’ai pu effectuer le championnat de France UNSS ce qui m’a permis d’affronter d’autres joueurs qui ne sont pas de la région. C’est la 6ème année que je suis dans le groupe sénior.

En dehors du handball, je suis étudiant à l’ESC Clermont au sein de la filière Audit Expertise, pour l’instant mon but est de devenir Expert-comptable mais ce n’est pas pour tout de suite.

Comment es-tu venu dans le monde du Handball ? Pourquoi faire ce sport, et pas un autre ?

J’ai commencé le handball grâce au tournoi de la Plaine des jeux qui se déroule chaque année à Cournon. J’ai toujours évolué dans un sport collectif avant le handball j’ai essayé le rugby et le football. Je reste au handball car c’est une passion que je peux partager avec toutes les personnes de mon entourage, ce qui est primordial pour moi.

Comment te décrirais-tu sur un terrain de hand, quel est ton style de jeu ? Quels sont les points dans lequel tu penses qu’il faut que tu progresses ?

Je joue demi-centre, il est donc pour moi nécessaire que je comprenne tous les enclenchements pour pouvoir les appliquer en match. La plupart de mon temps de jeu s’effectue en défense car pour l’instant c’est dans ce rôle que je suis le plus efficace. Dans l’avenir, il faut que j’améliore mon jeu offensif car, en N2, être passeur ne suffira pas il faut que j’arrive à apporter plus de danger et de percussion.

Historique du club avec les frères Malgat (Simon et Victor), qu’est-ce que cela fait de se retrouver en N2 avec votre club formateur ?

Je connais les frères Malgat depuis le collège, j’allais les voir jouer car ils jouaient dans la catégorie supérieure à la mienne, j’ai pu m’entraîner avec eux lors des entraînements en section sportive et, par la suite, les retrouver en senior.

Je suis très heureux de pouvoir jouer avec eux en N2 et porter les couleurs de notre club de cœur, c’est une réelle fierté. On se connait parfaitement bien et cela est une force sur un terrain.

Tu as connu le club lorsqu’il y avait des hauts et des bas. La machine semble désormais lancée, quelle est la différence, pour toi, avec les années précédentes ?

La plus grande différence pour moi c’est l’instance dirigeante. Elle est omniprésente dans la structure du club, l’implication de toutes les personnes licenciées permet d’avoir une certaine convivialité, on se retrouve tous les weekends pour notre plus grand plaisir. Le club est en train de grandir mais les mentalités ne changent pas, il est important que nous gardions nos valeurs pour pouvoir avancer dans la même direction.

As-tu une relation « privilégiée » avec ton camarade Maxime Bouquet, qui évolue au même poste que toi ? Penses-tu connaître une certaine progression depuis qu’il a signé au club l’année dernière ?

Je connais Maxime Bouquet depuis les catégories jeunes car nous étions adversaires, si je me rappelle bien j’étais souvent perdant face à lui. On s’apprécie et en plus du handball nous avons une autre passion en commun, la moto.

Il est très facile de communiquer avec Maxime car il est là pour tous les membres du groupe, il me donne beaucoup de conseils et m’encourage énormément lors des entraînements et des matchs ce qui est très valorisant pour moi. Je suis très content de pouvoir jouer avec des joueurs ayant joué à des niveaux supérieurs au mien. Je pense avoir progressé à ses côtés, il ne joue pas que pour lui et essaye de travailler pour les autres ce qui est réellement confortable pour nous. J’espère pouvoir jouer encore d’autres saisons avec lui car nous sommes en train de construire un groupe familial en senior qui peut être une force dans les jours et les années à venir.

Comment juges-tu le niveau de la N2 par rapport à celui de la N3 ? Que manque-t-il à ton équipe pour obtenir une première victoire ?

Les équipes évoluant en N2 jouent juste et font très peu d’erreur pendant les rencontres, elles sont prêtes physiquement et mentalement pour réussir leurs objectifs, chaque match sera un véritable combat qu’il faudra gagner si on veut se maintenir. Pour l’instant, nous avons joué deux grosses écuries de la poule et nous avons montré que nous étions au niveau, maintenant à nous d’avoir la même envie et de produire le même jeu en ayant plus de réussite pour pouvoir gagner face aux équipes plus abordables (s’il y en a dans la poule).

Ton rêve avec ce club de Cournon ? La N1 ?

Mon rêve en tant que joueur au sein du HCCA est de jouer au plus haut niveau possible dans la limite de mes capacités, je suis déjà satisfait de pouvoir jouer en N2. Pour le HCCA, j’espère qu’il va continuer à grandir et, bien évidemment, monter dans les échelons supérieurs. Si cela arrive, je serai toujours dans la structure pour apporter mon aide et si c’est derrière la buvette à ce moment-là j’en serai satisfait.

Ce week-end, vous affrontez un adversaire que vous connaissez plutôt bien, Bourgoin-Jallieu (deuxième de la poule 7 en N3 la saison passée, juste derrière Cournon). Objectif victoire impérativement ?

Nous connaissons quelques joueurs de Bourgoin-Jallieu. Cependant, ils ont changé une partie de leur effectif. Les matchs de l’année dernière ont tourné à notre avantage car nous avions mis les ingrédients pour les battre, à nous de faire de même pour ressortir de cette confrontation avec une victoire. L’objectif est la victoire car maintenant il est nécessaire qu’on ramène des points. C’est bien de faire des bons matchs mais il faut aussi que les résultats soient derrière !

Egalement arbitre le week-end, as-tu un objectif particulier dans ce domaine ? Est-ce que le fait d’être arbitre a changé ta perception du hand ?

Je n’ai aucun objectif dans ce domaine, je suis dans l’arbitrage uniquement pour gagner de l’argent, cependant d’être arbitre me permet d’appréhender une autre vision du handball et me montre qu’il est difficile d’arbitrer et de faire les bons choix pour toutes les actions. Nous sommes des êtres humains et il est possible que nous fassions des erreurs. D’être arbitre me permet d’avoir un certain recul et de pouvoir échanger avec les autres arbitres pour mieux comprendre leurs décisions pendant les matchs.

A relire :

 

3
Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Thomas Goueffon : "C’est une satisfaction de faire partie de ce projet" - Clermont Sports
Invité

[…] ITW Jason Servans : « C’est bien de faire des bons matchs mais il faut aussi que les résultats … […]

Thibault Valdivia-Cano : "livrer un gros combat pour l’emporter contre Vesoul" - Clermont Sports
Invité

[…] ITW Jason Servans : « C’est bien de faire des bons matchs mais il faut aussi que les résultats … […]

Simon Malgat : "Acquérir ce maintien le plus rapidement possible" - Clermont Sports
Invité

[…] ITW Jason Servans : « C’est bien de faire des bons matchs mais il faut aussi que les résultats … […]