Les filles du Clermont Foot veulent prouver !

Après avoir subi une défaite sur le score de 2 à 0 à Valence dimanche dernier, les filles du Clermont Foot accueille le match retour dimanche prochain à Clermont. En cette année de remontada, tout est possible ! Retour avec Caroline Faucheux, jeune joueuse du groupe sur le match qui les attend ce week-end.

Bonjour Caroline, vous pouvez vous présenter rapidement pour nos lecteurs ?

Bonjour, j’ai 20 ans, je pratique le football depuis l’âge de 5 ans. j’ai commencé à Aubière où je jouais avec les garçon puis je suis parti à Saint-Jacques et ensuite j’ai intégré l’équipe féminine de Thiers à 14 ans. Cela fait désormais 4 ans que je joue au Clermont Foot, au poste d’attaquant plus précisément au poste de numéro 9.

Ce premier match contre Valence a été difficile (défaite 2 à 0), vous vous attendiez à cela?

On savait que ça aller être compliqué là-bas c’est sûr. Après, je trouve que nous nous sommes saborder, il y avait clairement la place. Nous n’avons pas réussi à poser notre jeu et à mettre en place une pression constante sur l’adverse. On fait beaucoup d’erreurs inhabituelles qui nous ont forcément coûté très chers. Il y a avait des petits détails qui ont compté et qu’il faudra régler notamment nos passes, les prises de balle. Le temps n’était pas en notre faveur, certes, mais c’était le cas pour l’autre équipe alors ce n’est pas un argument. Valence est une équipe avec de bonnes joueuses et elles ont clairement réussi à faire tourner le ballon, du moins beaucoup plus que nous. En revanche, en deuxième mi-temps, on les a senti fatigué et elles ont levé le pied, si on arrive à être plus rigoureuse on a clairement une carte à jouer.

Vous parlez de rigueur sur le terrain, quels sont les autres ingrédients qui vous permettront d’inverser la tendance dimanche ?

Il y a beaucoup de facteurs. Déjà on on sera chez nous, dans notre stade avec notre public ça n’a pas de prix. L’équipe est pratiquement au complet malgré l’absence des deux soeurs Chabrier. On prend deux buts sur des erreurs défensives là-bas, on travaille à l’entrainement cette semaine pour être le plus concentré et agressif possible au marquage. Bien sûr, il y aura de l’excitation, du stress mais on doit absolument poser notre jeu et mettre en place ce qu’on sait fait à l’entrainement. Si on communique sur le terrain comme on l’a fait depuis janvier, Valence peut trembler. Nous serons vraiment déterminées dimanche et moi la première !

Un message particulier à faire passer aux copines ?

Je veux qu’on avance et qu’on se batte ensemble. Si il y a quelqu’un sur le terrain qui basse en intensité il faut la soutenir au maximum. Si on reste soudé, tout peut arriver alors à nous d’être à 200% !

https://www.lrworld.com/JDC

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de