Une défaite qui ne gâche pas la fête

Le maintien étant acquis depuis mardi soir, c’est un Chatrousse en fête qui réceptionnait ce soir Le Cannet. 3eme du championnat et en route pour les play-offs, le club des Alpes Maritimes s’est imposé sans sourciller 3 sets à 0. Un disputé second set et la grande performance de Christelle Nana Tchoudjang ont néanmoins permis aux supporters de se régaler et de féliciter leurs joueuses pour ce premier maintien ‘’sportif’’ de l’histoire du club.

Quel plaisir d’assister à un match de gala, sans pression, après une saison à lutter sans relâche pour le maintien ! Ce soir on peut enfin célébrer le maintien du VBCC en première division et rêver à l’exploit de faire tomber le troisième au classement, pour faire vivre à Chatrousse le premier succès de la saison en ses murs. Mais Le Cannet est un mastodonte du championnat et il n’a surement pas oublier l’affront du match aller, qui avait vu les filles d’Atman Toubani s’imposer à la surprise générale dans les Alpes Maritimes.

Les premiers points sont inscrits par le Volero, avec une belle présence au filet de Blanco notamment.  Les sudistes vont ainsi inscrire les cinq premiers points du match avant que Marie-Alex Bélanger ne débloque le compteur pour le camp auvergnat. Suivie par Marjorie sur les deux points suivants. C’est ensuite la très athlétique Herrera Blanco qui est à nouveau protagoniste du break creusé pour Le Cannet, qui voit son avance retrouver un avantage de cinq points (6-12).  Bien entrées dans leurs matchs, les visiteuses vont empocher le premier échange marquant du match, malgré une belle résistance de Margirier et Gates pour défendre leur camp. L’écart monte à 8 points et Bélanger décide alors d’envoyer un gros smash pour rebooster ses coéquipières ! Mais il est très difficile de résister à cette belle machine du Cannet et de sa formidable attaquante Casanova Alvarez. Explosive et puissante, elle fait des ravages à la conclusion des systèmes de son équipe.
Ses adversaires Nana Tchoudjang et Sharla Khan trouvent peu de réponses devant ce niveau de jeu. Et la libéro Ortschitt, présente sur tous les ballons, ne donne aucun point facile à l’attaque chamaliéroise. Le VBCC est dépassé et les points défilent sous nos yeux… En un clignement d’œil, la balle de match arrive (13-24). Elle provoque de suite un sursaut des panthères noires, qui montrent les griffes et enchainent 4 points pour allonger un premier set qui finit tout de même par se clore sur un score de 17-25.

Le second set démarre sur une note différente. Plus équilibrée.  Chamalières prend les commandes et retrouve du jus dans ses frappes de balle. Les égalités se suivent et la bataille au filet fait rage. Les « grandes » ont décidé de s’expliquer, c’est un vrai match dans le match !
Le VBCC retrouve l’avantage (8-7) sur un service raté adverse… Il y a un coup à jouer si le Volero baisse de régime !
Et c’est confirmé de suite par un point extraordinaire remporté par nos joueuses !  On soulignera au passage la malice de Kathleen Gates sur le coup. Cette fois on y est, le match est lancé. Piqué dans son orgueil, Le Cannet répond par son inévitable cubaine Casanova Alvarez et recolle au score. Mais le VBCC en remet une couche par l’intermédiaire de sa capitaine. Christelle monte en température et et Chatrousse aussi ! (16-13) Mais, d’un coup, Le Cannet s’ajuste et monte son niveau de deux crans pour aligner 6 points de suite et reprendre les rennes du scoring (17-20).  Deux réceptions mal jugées par Margirier puis Bélanger vont alors acculer encore plus Chamalières (19-23). Mais les Panthères ont aussi leur fierté et sont décidées à valider ce bon niveau de jeu démontré depuis 20 minutes ! Nana Tchoudjang et Taesha Sharla Khan montrent la voie et permettent de recoller à 23 partout ! Malheureusement, les deux derniers points tourneront une fois de plus du mauvais côté et Cham’ doit abandonner ce second set 23 à 25. Mais que c’est cruel pour nos joueuses qui ont montré durant cette seconde manche un très haut niveau de volleyball et beaucoup de caractère, bataillant les yeux dans les yeux avec les joueuses du Cannet.

La troisième manche commence dans un Chatrousse revigoré et avec beaucoup d’envie de la part des joueuses auvergnates. Cela entraine souvent du déchet mais il faut bien ça pour résister à l’intensité du Cannet et des services imparables de Casanova Alvarez. On se répète mais la cubaine est véritablement inarrêtable !
Elle et notre Christelle Nana Tchoudjang s’accaparent le show et se livrent un duel à distance plus que spectaculaire.
Après un run des joueuses du coach Selinger, le VBCC recolle à 5-8 mais les quelques fautes au filet empêchent d’accrocher une égalité. Le Volero arrive même à reprendre ses 5-6 points d’ecart et à les maintenir. Dimitrova, l’une des meilleures attaquantes du championnat, se mettant enfin en route. Notre capitaine Christelle a beau tout tenté et demander l’aide du public, elle est malheureusement un peu trop esseulée au scoring. Comme au premier set, le club de la région PACA va alors vite se diriger vers un gain du set net et sans bavure. Malgré une belle résistance de nos Panthères, l’écart de niveau était ce soir bien trop grand. Et la perte du troisième set (16-25) et du match sont ainsi plus que logique.

Une défaite aussitôt oubliée quand l’heure vient de célébrer le maintien et de remercier une dernière fois les joueuses. Chaleureusement présentées par un speaker Olivier Duroir plus en forme que jamais !
Le VBCC peut être fier de tous ses membres et finir la saison avec le sourire et le sentiment du devoir accompli.
Il peut aussi remercier et dire au revoir, non sans émotions, à son responsable communication et partenariats Philippe Anglade. Qui s’en va vers de nouvelles aventures après 4 ans de loyaux services au club !
Bon vent à toi, Philippe !

Nous, on retrouvera les Panthères dans quelques mois. Pour une troisième saison de suite en Ligue A !

Les leaders statistiques des Panthères :

  • Christelle Nana Tchoudjang avec 21 points inscrits.
  • Amanda Brown avec 100% de réceptions positives.
  • Marie-Alex Bélanger et Christelle Nana Tchoudjang avec 1 contre chacune.

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de