Les Sangliers labourent Morzine et filent en demi-finale ! 

Pour le quart de finale retour de D2, les Sangliers Arvernes affrontaient les Pingouins de Morzine-Avoriaz hier soir à la patinoire de Clermont-Ferrand. Malgré une victoire 3 – 2 en terre alpine, Il aurait été bien présomptueux de croire que la qualification était déjà acquise avant le match. L’erreur n’a pas été commise. Les clermontois ont réalisé un match dantesque pour s’imposer sur le score de 7 à 1 sur sa glace, direction les demi-finales ! 

Le palais des glaces de Sinkovic (2 – 0)

Les auvergnats, poussés par un public nombreux et en feu vont prendre le match par le bon bout en harcelant le but adverse. Techniquement bien en place, les hommes d’Eric Sarlieve ne semblent pas ressentir une once de stress. Sinkovic, énorme aujourd’hui, marque le premier après une très belle action de L.Nalliod-Izacard et Martin Kula. La défense est rude sur les duels et les alpins ne semblent, pour le moment, pas en capacité d’inverser la tendance malgré quelques offensives très bien maitrisées par les coéquipiers d’Antoine Vigier. Le match est très engagé et les fautes se multiplient. Julius va venir clore le débat du premier tiers sur une belle frappe, bien servi encore une fois par Martin Kulha et Gabriel Gervais.

Morzine reste à porter ( 2 – 1)

Le deuxième tiers va partir a peu près sur le même rythme que le premier, mais Clermont a faim et l’appétit vient en mangeant. Dès le retour des vestiaires, Rob Devaney cueille à froid les alpins après une très belle action de Gervais et Brejka.
Les clermontois doivent faire front ensemble pour éviter une remontada alors ils tiennent sous les assauts des Pingouins qui n’ont pas baissé les bras et la crosse. Le problème, c’est qu’à Clermont, il y a un certain Martin Kulha et le gars ne l’entend pas vraiment de cette oreille. Servi par Jan Soldan, il vient crucifier le portier adverse pour porter le score à 4-0. Les alpins vont pousser le reste du tiers, mais la défense clermontoise semble en odeur de sainteté. Ils ne marqueront qu’un seul but en fin de période par l’intermédiaire de David Nippard.

La balade des gens heureux (3 – 0)

À 4 à 1, tout peux encore arriver. Alors Clermont décide de relancer la machine et de montrer, à tous, qui était le favoris aujourd’hui. Morzine ne pourra pas faire grand chose. Quand Clermont joue comme ça, il n’y a que peu d’équivalent en D2. Rapides, techniques et tranchants, les Sangliers vont appuyer et enfoncer le clou par l’intermédiaire de son capitaine Antoine Vigier bien servi par Sinkovic et deux minutes plus tard par L.Nalliod Izacard qui se créer une action soliste magnifique. Une minute plus tard, Sinkovic, l’homme du match, viendra clore le spectacle avec un triplé. Les alpins, pourtant solidaires et joueurs, se sont faire manger. score final, 7 à 0.
Les clermontois ont sorti une énorme prestation aujourd’hui et envoyé un sacré message. Après la victoire d’Annecy, les Arvernes se déplaceront sur leur glace dès le week-end prochain. Au minimum, ils leur restent deux matchs pour monter, quatre pour être champion de France. Lets go!

C’est avec honneur que l’équipe de Clermont Sports a remis le trophée de meilleur joueur du match à la fin de celui-ci à Julius Sinkovic (3buts/1passe), stratosphérique aujourd’hui. 

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de