L’ALFA Saint-Jacques, un pied dans la raquette N3

La fête du basket auvergnat a bel et bien eu lieu ce samedi soir au Gymnase Thevenet de Clermont-Ferrand. Dans une salle blindée (plus de 800 spectateurs), l’ALFA Saint-Jacques a asphyxié Gerzat Basket dans ce choc des leaders, et s’impose sur un score impressionnant de 99 à 52.

L’enjeu était de taille ce samedi soir au Gymnase Thevenet. L’ALFA se devait de garder son invincibilité à la maison en faisant tomber Gerzat. Après 40 minutes de haute volée, le club de Saint-Jacques a non seulement remporté son match, mais aussi récupérer le point-average sur son adversaire du soir, ce qui leur permet de prendre une option considérable pour la montée en N3 la saison prochaine.

Les deux équipes ont commencé le match avec un gros engagement et une belle intensité. On sentait tout de même qu’il y avait de la fébrilité, une petite tension, mais le rythme de jeu était assez élevé, avec de la maladresse dès l’entame de la partie. Gerzat prend le meilleur départ avec notamment un 2/2 du meneur Julien Pourtier, qui permet aux visiteurs de prendre une légère avance au bout de quatre minutes de jeu (4-7). L’ALFA revient aussitôt dans le match par l’intermédiaire de Jérémy Legrand, qui décide de prendre le taureau par les cornes en enchaînant sept points de suite. Laïd Boukeffa apporte lui, son savoir-faire à la mène avec énormément de fixation, des décalages importants permettant à son équipe de reprendre les commandes au tableau d’affichage à la fin du premier quart-temps (19-12).

Petit à petit, l’équipe locale prend l’ascendant dans ce match, l’écart se creuse de manière régulière avec 10 points d’avance. Sur la dernière possession de cette première mi-temps, le club de Saint-Jacques montre qu’il est bien concentré et inscrit un nouveau panier pour mener de 12 points, pour le plus grand plaisir des supporters qui sont venus faire bouillir le chaudron Thevenet. En retrouvant son adresse, l’ALFA a surtout verrouillé sa raquette et son secteur défensif. Gerzat bafouille son basket et n’arrive pas à trouver les solutions offensives espérées. Cependant, malgré des errements offensifs, les Gerzatois ont tout de même réalisé un excellent travail défensif, posant des problèmes à l’attaque adverse. 39-27 à la pause, Gerzat derrière mais loin d’être largué.

Le début du troisième quart-temps allait être décisif : les deux équipes avaient à cœur d’enfoncer le clou (pour les Clermontois) ou de revenir dans la partie rapidement (pour Gerzat). A ce petit jeu-là, l’ALFA se montre meilleur grâce à une adresse insolente avec trois paniers sur trois tentatives, dont deux de Remi Bauer à 3-points, ce qui provoque un temps mort de la part du coach adverse, Hamid Selmani. A +20 (à la 21’30), le point-average en poche en plus (les joueurs d’Amine Fatih avaient perdu de 14 points à l’aller), Gerzat espère avoir un sursaut d’orgueil mais ce temps mort ne changera pas forcément la donne. +25, +30, l’écart ne cesse de s’accroître au fur et à mesure que les minutes s’écoulent. Les visiteurs essayent  de revenir grâce à Tarik Mouhib, Mejdi Adjeri et Patten Badinga (ces deux derniers inscrivent un panier à 3-ponts), mais rien n’y fait, l’ALFA domine outrageusement les débats à la fin du troisième quart-temps (71-45)

Après trois quart-temps d’une intensité énorme et des efforts réalisés pour essayer de recoller au score, Gerzat semble fatigué, au contraire de Saint-Jacques qui gère parfaitement ses rotations avec une belle gestion de ses joueurs. Mickael Monteil, Jean-Charles Affoyon, Nourdine Abdallah et Bachir Niang ont notamment apporté leur pierre à l’édifice en sortie de banc. Ce dernier a notamment fait un gros travail défensif, un travail de l’ombre au combien important dans un match de basket. C’est donc une victoire collective qui a permis un tel résultat et de gagner avec un écart important (99-52). Gerzat a tout tenté, notamment en alternant sa défense (individuelle, de zone, …), mais l’ALFA est, à chaque fois, parvenu à mettre des bâtons dans les roues du club de Gerzat.

Dans une ambiance de dingue, avec une « bataille » entre les supporters de l’ALFA et ceux de Gerzat, l’équipe locale a su se transcender pour offrir du basket champagne face à un gros calibre de ce championnat. Désormais leader, il ne reste que cinq matchs pour les pensionnaires de Thevenet pour préserver son fauteuil de leader et monter en National 3.

La réaction d’Amine Fatih, entraîneur de l’ALFA Saint-Jacques : « C’était un match très important, primordial. On savait que si l’on perdait cette rencontre, la montée en N3 ne serait plus accessible. On avait donc l’obligation de l’emporter pour avoir notre destin entre les mains. Le goal-average était aussi très important car, en cas d’égalité avec Gerzat à la fin du championnat, ce fameux goal-average décidera de l’équipe qui finira à la première place.

On a préparé cette rencontre en jouant les matchs précédents sans se focaliser sur celui-là en particulier. On a répété nos gammes pour ensuite préparer cette échéance-là. On a fait en sorte de rester sérieux, de dérouler notre jeu lors de chaque match de championnat afin de montrer notre identité, marquer notre empreinte en Prénational, tout en respectant notre adversaire à chaque fois. C’est ce qu’on a fait en remportant tout nos matchs depuis la reprise avec un écart de 40 points environ de moyenne. Tout ça, c’était dans l’attente de ce match contre Gerzat. Les matchs de Coupe de France nous ont ont également permis de jouer régulièrement avec énormément d’intensité. Ces matchs contre Fos et Chalon nous ont fait sortir de notre zone de confort.

J’avais tout de même « peur » de cette affiche, même si je connais parfaitement mon équipe. J’ai la possibilité d’avoir dix joueurs d’un niveau similaire, avec un banc qui pouvait apporter un plus lors de leur entrée sur le parquet, alors que Gerzat dispose d’un banc plus léger. D’ailleurs, on l’a vu durant la rencontre, avec notre banc qui a joué un rôle majeur dans cette victoire, que ce soit dans l’impact offensif comme défensif. On a réussi à contrôler Camille Prolhac et Mejdi Adjeri qui sont, pour moi, les deux plaques tournantes de cet effectif gerzatois. Même si Mejdi a eu son rendement habituel au niveau du scoring, il n’a pas eu son impact qu’il a d’habitude, on a réussi notre mission en le « contrôlant ».

J’avais la volonté d’effacer le match aller et de faire un énorme match avec un écart conséquent pour marquer les esprits. Depuis cette défaite sur le parquet de Gerzat, le groupe a pris conscience qu’il y avait quelque chose à faire, on a vu nos points faibles, qu’on a travaillé et on a bien progressé à ce niveau-là. On a aussi pris conscience qu’il fallait appuyer sur notre identité de jeu qui est de pratiquer une grosse défense. Chaque joueur a un rôle à jouer dans notre équipe. Sur ce match, tout le monde a brillé, que ce soit Jérémy (Legrand) dans le premier quart-temps, Rémi (Bauer) dans le deuxième, Jean-Charles (Affoyon) et Nourdine (Abdallah) dans leur agressivité défensive, Laïd (Boukeffa) qui a joué son rôle de meneur à la perfection en gérant les temps forts et les temps faibles, Bertrand (Somda) et Mickael (Monteil) dans le rebond, Bachir (Niang) dans les duels, Téo (Gautier) a pesé en défense. C’est une vraie victoire collective !

Je suis donc très satisfait pour les joueurs, mais également pour les supporters qui nous ont encore porté, pour les dirigeants. C’est quelque chose qu’ils espèrent depuis de nombreuses années, maintenant on commence à toucher cet objectif du bout des doigts. Après, on n’est pas dupe, on sait que le championnat n’est pas terminé, on a encore cinq matchs, on va être attendu partout. Chaque match va être une bataille. Il reste donc cinq batailles à faire et à gagner !

La feuille de match : 

ALFA Saint-Jacques : Boukeffa (16 points), Niang (6), Abdallah (13), Kaba (2), Somda (4), Gautier (6), Affoyon (18), Legrand (19), Bauer (11), Monteil (4)

Gerzat Basket : Prolhac (4 points), Brazi, Pourtier (7), Mouhib (7), Adjeri (19), Oho Ndela (4), Fanghoux (2), Badinga (9), Souare, Haddadi

Lycée Pro de Coiffure

2
Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Les résultats en bref de ce week-end du 16 et 17 Mars 2019 - Clermont Sports
Invité

[…] ALFA Saint-Jacques 99-52 Gerzat Basket […]

Zoom sur le basket puydômois #8 - Clermont Sports
Invité

[…] Nous en avons déjà parlé, mais on peut rappeler que l’ALFA Saint-Jacques a pris une belle option sur la N3, en s’imposant largement face à l’ancien leader, Gerzat, qui a complètement déjoué sur le parquet de Thevenet (99-52). Pour revoir les coéquipiers de Mejdi Adjeri à la première place, ils devront espérer deux défaites de l’ALFA durant les cinq dernières journées, tout en réalisant un sans-faute. Les Clermontois commencent leur périple par un déplacement assez périlleux sur le parquet de Vichy, vainqueur à Montferrand ce week-end (61-67). En bas du classement, Billom a réalisé une excellente opération en l’emportant… Lire la suite »