Entretien avec Lorenzo Rajot, milieu de terrain du Clermont Foot 63

Blessé de longue date, Lorenzo Rajot a marqué les esprits cet été lors de la préparation avec le Clermont Foot 63, mais aussi en début de saison grâce à des performances remarquées. Alors qu’il devrait reprendre la compétition d’ici quelques semaines, il revient sur ses débuts de footballeur professionnel et les événements marquants qu’il a connu.

Bonjour Lorenzo, pouvez-vous vous présentez rapidement ?

Bonjour, je m’appelle Lorenzo, j’ai 21 ans et je viens de région parisienne. J’entame ma cinquième année au Clermont Foot 63 et je joue au poste de milieu de terrain.

Vous vous êtes fait les croisés en septembre, comment se passe la rééducation ?

Ça avance bien, cela va bientôt faire cinq mois à la fin du mois je devrais faire un test pour voir si tout va bien. La reprise est normalement programmée avec le groupe mi-avril !

Comment s’est passé votre arrivée ici ?

Je suis arrivé blessé, j’étais en U19 nationaux à l’époque. J’ai commencé à jouer au mois de décembre il fallait que je fasse mes classes. J’ai ensuite joué avec la réserve et j’ai commencé avec le groupe professionnel à 17 ans. C’était Pascal Gastien qui était en charge de l’équipe réserve, ça m’a permis de vraiment progresser. J’ai petit à petit intégré le groupe professionnel entraîné par Corinne Diacre et en novembre 2017 j’ai signé mon premier contrat professionnel.

A quel moment avez-vous senti que vous étiez en capacité de passer un cap ?

Le déclic a eu lieu la saison dernière. Les entraînements se passaient bien et je progressais de semaine en semaine. Je me sentais prêt si le coach faisait appel à moi. J’ai commencé à jouer quelques bouts de match l’année dernière et, cet été, la préparation s’est très bien passé et j’ai senti que j’avais une carte à jouer. Il suffisait de s’imposer et d’enchaîner les matchs !

Il y a des joueurs qui vous ont tiré vers le haut ?

Pas forcément un joueur mais tout le groupe en général. Il y a une super ambiance au quotidien et sur le terrain même après la période un peu compliquée de quatre défaites que nous avons traversé il y a quelques semaines. Le groupe est vraiment resté soudé.

Votre plus beau souvenir c’est quoi ?

Ma première entrée en professionnel contre Valenciennes il y a deux saisons j’avais remplacé Ekobo, c’était un sacré souvenir !

Le ou les joueurs qui vous ont le plus marqué ?

Je dirais Allan Saint-Maximim et Jean-Kevin Augustin lorsque je jouais à Boulogne. Techniquement et physiquement ils étaient au-dessus, c’est souvent grâce à eux que l’on remportait des matchs.

Comment vous vous sentez à Clermont ?

C’est un bon club de Ligue 2 qui permet de faire progresser les joueurs avec un bon coach. Avec l’arrivée des nouveaux propriétaires on sent que cela donne un nouvel élan au club, c’est vraiment super.

Que peut-on vous souhaiter ?

Un bon rétablissement et si possible jouer un match d’ici la fin de saison et de connaître une aventure bientôt en Ligue 1 !

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de