« La place du club est au niveau régional »

L’US Mozac réalise pour le moment une très belle saison. Deuxième de D1, l’équipe de Jeremy Antonio continue d’impressionner au niveau départemental. Ce dernier nous livre d’ailleurs sa vision et ses objectifs pour les mois à venir.

Bonjour Jeremy alors cette saison, comment ça se passe ?

Bonjour, la première partie de saison est plutôt réussie avec une place dans les quatre premiers pour nos deux équipes Séniors, respectivement en D1 et D2 (meilleurs niveaux départementaux). Notre bon parcours en coupe de France a aussi permis de nous mettre en confiance et de mettre en valeur les qualités de notre groupe.

Le groupe vit bien ?

Le groupe est très content de se retrouver trois fois par semaine. Nous avons des joueurs passionnés de football. Ils ont aussi de grandes qualités humaines. Les nouveaux joueurs ont été recrutés pour leurs qualités footballistiques mais aussi pour leur état d’esprit. Les joueurs les plus anciens sont garants de cette attitude. Les valeurs de notre groupe nous permettront de rester solidaires et de nous surpasser lorsque nous serons un peu plus en difficulté…

Quels sont les objectifs pour cette fin de saison ?

En étant actuellement 2èmedu championnat de D1, il faut bien entendu viser la montée à l’échelon supérieur. La place du club est au niveau régional.

On doit aussi continuer à améliorer la qualité de notre jeu. Les joueurs sont sensibles au jeu que l’on propose, malgré des conditions pas toujours faciles pour développer notre football.

Il y a des joueurs qui vous impressionnent ?

Certains joueurs du groupe ont des qualités techniques et tactiques pour jouer au meilleur niveau régional. Ils ont cependant un peu plus de difficultés pour jouer à un rythme élevé

La fin de saison approche avec ses matchs à enjeu. On va voir à ce moment là les joueurs qui ont du caractère et qui sont capables de faire de bonnes choses sous pression.

Le projet avec Mozac est de pouvoir garder ses jeunes sur le long terme…Avec l’envie de les intégrer rapidement à l’équipe 1 ?

Bien sûr ! Depuis le début de saison, nous avons déjà fait jouer 4 joueurs U18 avec les seniors. Notre moyenne d’âge lors des matchs est de 23 ans. À vrai dire, on ne regarde pas l’âge mais surtout la qualité des joueurs.

Je suis aussi attentif aux résultats des U18. Ils essaient aussi de pratiquer un football semblable aux seniors, grâce à notre bonne collaboration avec leur coach de ligue, Antoine Sauze.

Que manque – t-il à Mozac pour passer encore un cap ?

Il nous manque déjà des bonnes conditions pour s’entrainer car à l’heure actuelle, nos infrastructures ne nous le permettent pas. On a aussi manqué de stabilité ces dernières années avec beaucoup de changements d’entraîneurs et de joueurs. On continue de se structurer sportivement en proposant des spécifiques gardiens, attaquants ou encore vidéo.

Question un peu plus général, pensez vous que l’arrivée d’Ahmet Schaefer au Clermont foot peut apporter un nouvel élan foot local ?

Je suis persuadé que malgré l’omniprésence du rugby dans notre région, le football peut avoir une place importante. Le Clermont Foot reste un modèle, avec un coach qui prône un football ambitieux malgré des moyens limités. Je suis sur qu’il va permettre dans les années à venir de dynamiser le football local.

Que peut on vous souhaiter ?

De continuer à prendre du plaisir avec mon groupe et le staff toutes les semaines ! Et de chercher à améliorer notre football, les résultats sportifs en découleront forcement.

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de