CUC et Stade Clermontois Judo : Entraide et prospérité mutuelle

La fusion entre le CUC Judo et le Stade Clermontois Judo est une rareté dans le sport clermontois. Zoom sur une section sportive intelligente qui forme des jeunes à devenir des adultes équilibrés.

Le rassemblement de deux des plus grands clubs omnisports de la ville pour ne créer qu’une entité au judo est significatif. Outre deux mastodontes du sport local, c’est 300 licenciés du CUC qui s’associe avec 220 judokas du Stade. Une très grosse section qui se développe depuis trois ans. Aujourd’hui c’est six dojos dans Clermont-Ferrand, avec comme dojo principal le premier étage de la Maison des Sports. L’émulation crée des résultats historiques, de très belles prestations en région malgré la présence du Rhône-Alpes. Mais surtout 5 podiums obtenus au dernier championnats de France. De très bons résultats qui n’empêche pas le club de s’ouvrir aux autres, de développer tout le judo de la région.

Autre exemple unique, l’entité CUC-Stade a formé un partenariat avec cinq autres club de la région (Cournon, Besse, Orcines, Pontgibaud et Croix-de-Neyrat). Une initiative qui permet de mutualiser les moyens de chacun, pour les entrainements, mais aussi pour les longs déplacements qu’imposent la région Auvergne-Rhône-Alpes. Tous ensemble ces clubs de judo rassemblent jusqu’à 50 séniors chaque lundi soir, et mutualise leurs efforts pour rassembler les meilleurs jeunes. Toujours avec une même philosophie, entraide et prospérité mutuelle, philosophie de l’inventeur du judo (Jigoro Kano). L’entraide atteint même un niveau international, chaque année le club envoi ses ados et adultes en stage en Italie pour un rassemblement de plus de 20 pays différents et 500 judokas.

L’enseignement pour les jeunes de ces 7 clubs réunis, est toujours le même, la discipline, psychologique surtout. Pour Sylvain Roque directeur technique de la fusion « notre but est avant tout de former des adultes, c’est le développement personnel. Je suis persuadé que le don de soi, le travail et l’entraide vont leur servir dans la vie professionnelle. »

La structure forme grand nombre de jeunes hommes donc, mais aussi quelques graines de champions, deux jeunes judokas clermontois sont d’ailleurs maintenant résidents du pôle France d’Orléans (Camille Rondevair et Bastien Dumas). En bonne intelligence, le judo clermontois se développe sereinement. Pour admirer cela, le club organise  la Volcanic Cup du 9 au 10 Février à la Maison des Sports.

Alpes on n’a pas le choix

35% de féminine

De 4 ans et demi à Plus de 40

2 Jeunes en pôle France qui ont été formés ici, au pôle France Orléans. Bastien Dumas et Camille Rondevair, Léa Brun Team Michelin.

Deux stages à l’étranger, Italie à Pacques, Croatie au Mois d’AOÛT. rÉGULIER

La notion d’entraide et prospérité mutuelle, avec les clubs locaux, à Turin, on est toujours dans l’échange. Ça fait trois ans qu’on amène nos ados en Italie et Ados-Adulte en Croatie.

20 pays différents avec plus de 500 judokas sur le tatami. C’est énorme. Le JUDO OUVRE l’esprit. On ne peut pas s’entrainer seul, on a besoin de partenaires, si on a pas de partenaires de qualité on avance pas. On se tire vers le haut. Le developpement personnel, le dépassement de soi, le travail, qu vont leur servir toutes leurs vies.

Volcanic Cup du 9 au 10 Février

Lycée Pro de Coiffure

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de