Les Sangliers redescendent sur terre, face à Toulouse-Blagnac

Leader du championnat, les Sangliers Arvernes ont connu une grosse désillusion sur la glace de Toulouse-Blagnac. En effet, après 60 minutes de jeu, les hommes d’Eric Sarliève ont pris un grand nombre de buts, pour perdre sur un score très lourd : 9 buts à 1.

Réputé pour avoir une défense relativement solide (24 buts encaissés avant cette journée), le HCCA Les Sangliers Arvernes n’a pas brillé dans ce secteur, et loin de là. Alors qu’ils gagnaient leurs derniers matchs de manière poussive, sans être transcendants, les coéquipiers d’Antoine Vigier n’ont pas réussi à contenir les assauts des Belougas, intraitables pour mettre le palet au fond des filets. D’ailleurs, dès le premier tiers temps, le score est déjà de 3-0 en faveur des locaux. Le jeune canadien Dany Coulombe (21 ans) confirme son bon début de saison en s’offrant un doublé. Marvin Krukoff est le troisième buteur.

Lors de la deuxième période, les arbitres vont se montrer intransigeants, multipliant les sanctions, d’un côté comme de l’autre. Maxime Faup en profitera pour accentuer l’avance de son équipe (4-0, 30′), avant de voir Julius Sinkovic finir par marquer le premier but pour l’équipe clermontoise. Le but de l’espoir avant le début du troisième tiers temps et de voir une grosse remontée ?

Malheureusement non, les Sangliers vont complètement exploser, laissant la fougue toulousaine s’exprimer sur le plan offensif. Arrivé cet hiver en provenance de Valenciennes, le Slovaque Tomas Marcinek va notamment faire parler la poudre en inscrivant un triplé en seulement 10’56. Auteur de deux passes décisives déjà lors du premier tiers temps, il termine logiquement homme du match, réalisant également un nouveau caviar pour Dany Coulombe, lui aussi auteur de trois buts dans cette rencontre. Hermanni Salomaa marque un but entre temps, ce qui porte le score à 9-1.

C’est donc une lourde défaite pour les Sangliers, pas habitués à se faire malmener de la sorte. Cependant, ce résultat n’a aucun impact sur le classement, et ils restent bien accrochés à son fauteuil de leader.

Dans un soir sans, les Sangliers payent cash leur indiscipline, face à une équipe qui avait visiblement des fourmis dans les jambes en attaque. Un mal pour un bien ? Il faut l’espérer puisqu’ils jouent leur prochain match dès ce mardi, dans la patinoire de Vaujany, qui a également perdu ce week-end (6-1 contre Roanne).

 

Lycée Pro de Coiffure

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de