Mégane Perronin : « Répondre présent sur le terrain »

Mégane Perronin, centre de l’équipe de La Plaine, fait partie des meubles à Leclanchet. Son talent et son investissement ne sont plus à vanter. Blessée de longue date cette saison, elle revient avec l’envie et la hargne d’imposer son jeu. Et ça commencera le 19 janvier prochain face au voisin, Romagnat !

Bonjour Mégane, cette blessure, elle se soigne ?

Bonjour, cette blessure se soigne doucement mais sûrement. Peut-être un peu trop doucement à mon goût et j’espère être à 300 % le plus tôt possible.

La reprise pour vous c’est quand ?

J’ai repris un peu avant les « vacances de Noël » mais uniquement sans contact. On reprend les entraînements mardi 8 janvier, c’est à ce moment-là que je me testerai. La première grosse échéance sera vite là.

Un bilan plutôt positif pour la première partie de saison non ?

Un bilan positif oui, même si on peut toujours faire mieux. J’ai joué qu’un match et demi pour le moment, c’est difficile à dire. D’un point de vue extérieur, je pense qu’on a raté certaines choses, un match perdu de peu à Bordeaux, des points de bonus offensifs laissés en route. En revanche, on a su faire preuve d’adaptation à tous les matchs et offensivement on a été très efficace.

Il faut appuyer sur quoi pour cette deuxième partie de saison ?

Il faut qu’on reste solidaire pour faire une deuxième partie au moins aussi bien que la première. Continuer à faire tourner, faire varier notre jeu en fonction de nos adversaires.

A La Plaine vous avez des marraines et des filleules, comment ça se passe avec les vôtres ?

J’ai deux filleules cette saison Nadège et Pascaline, j’ai du pain sur la planche ! Je suis très contente, elles sont présentes et investies sur le terrain et en dehors. Même un peu trop en dehors ! (Rire)

Vous êtes une des cadres de l’équipe aujourd’hui, quel est votre rôle dans le vestiaire ?

Une cadre je ne sais pas mais une des plus anciennes oui. Je n’ai pas de rôle à proprement parlé mais j’essaie au maximum de faire le lien entre les nouvelles et les plus expérimentées, en les rassurant et surtout en les encourageant. Il y a beaucoup de potentiel.

Le match qui arrive le 19 janvier est très important, il est déjà dans les têtes ?

Dans tous les cas, tous les matchs sont importants. Celui-ci est le dernier match de la phase aller, on aura à cœur de terminer sur une bonne note. Bien sûr symboliquement il sera aussi important car c’est le derby Clermontois, ça fait partie du jeu et de la culture.

Que peut-on vous souhaiter ?

Des victoires ! De la santé, pas de blessés, des phases finales et la montée. Comme ça cet été on pourra faire une grande fête. Dans tous les cas on en fera une, c’est ça le rugby !

Crédit photo : Rugby Clermont La Plaine – Féminines

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de