Le cercle des nageurs riomois est ambitieux

Club de natation important du bassin Puydômois, le CNR a l’ambition de vouloir évoluer avec le temps et de se structurer sur le long terme. Mais où en est le club à l’heure actuelle ? Vincent Argillier, entraîneur de l’équipe 1 fait le point.

Bonjour Vincent, comment se passe ce début de saison ?

Très bien, nous avons la chance d’avoir plus de nageurs dans l’ensemble des sections sportives et surtout dans les catégories jeunes avenirs. On vient de terminer un premier stage avec les jeunes de 8-10 ans à Vichy donc c’est très positif ! Le groupe élite est étoffé, malgré un gros départ l’été dernier nous avons de l’ambition et nous avons la chance d’avoir une grande nageuse Emma Rondreux qui a pour objectif de se qualifier aux championnats de France cet été.

Le groupe vit comment ?

Il vit très bien ! Il y a une très bonne ambiance ! C’est reconnu partout dans le département et beaucoup de coachs souhaitent venir étoffer le staff grâce à ça ! J’espère et je pense que c’est grâce à ce qu’on leur inculque, on essaye de stimuler la réflexion autour de leur réussite et leurs pratiques sportives et scolaires.

Au niveau des résultats comment ça se passe ?

L’organisation du calendrier a changé cette année, nous sommes au milieu de la première phase de la saison, et nous avons pour but de se qualifier aux championnats de France de N2 au mois de Mars.  Pour atteindre nos objectifs, nous avons fait le choix de nous délocaliser à Pâques pour un stage d’entraînement intensif à Cannet du 16 au 21 Avril prochain. Ce stage a pour but d’augmenter la quantité d’entraînements et l’intensité pour préparer les prochaines échéances.

Et pour le moment ?

Nous avons principalement participé à des compétitions et meetings de préparation intermédiaires qui nous donnent les axes de travail à venir pour le reste de la saison avec des résultats prometteurs notamment chez les jeunes.

Comment ça se passe les sportifs de haut-niveau à Riom ?

Baptiste est en Terminale et depuis ses résultats probants de l’été dernier on a fait le choix de partir sur un cycle de 3 années jusqu’à 2021 pour la simple et bonne raison que cette année l’objectif est l’obtention du bac. Le travail est donc une obligation de qualité et moins de quantité. La volonté du collège et du lycée est de pouvoir développer une vraie réussite scolaire et sportive, les deux acteurs travaillent ensemble pour faire le maximum.

Et la situation actuelle ?

Aujourd’hui les deux entités que sont les deux mastodontes locaux (ASM Natation, Stade Clermontois Omnisports) ont des moyens qui dépassent dix fois les nôtres en termes de finance et de structure. Nous sommes la 3ème force départementale au niveau des résultats et en nombre de représentants en sélection départementale. Nous ne sommes pas en concurrence avec eux. Nous souhaiterions même mettre en place un rapprochement avec l’une d’entre elles pour permettre à certains de nos sportifs d’accéder à un niveau supérieur que ce soit l’élite nationale et internationale.

Que peut-on vous souhaiter ?

Que l’ambiance de travail perdure, et que les projets pour septembre 2019 voient le jour ! Nous sommes dans une phase de formation vers l’élite et nous avons besoin de moyen et de temps. On a su démontrer par le passé qu’on savait le faire, et on attend de la part de nos responsables sportifs de l’agglomération une écoute attentive pour répondre aux besoins de tous.

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de