L’oeil de Lotfi Wada : AF Bobigny – Clermont Foot 63

De manière régulière, Lotfi Wada, spécialiste du football africain et du sport clermontois, va vous apporter son expertise sur un événement de la région. Cette semaine, il vous offre son avis sur la rencontre de ce vendredi : Paris FC – Clermont Foot 63.

Se remettre sur de bons rails.

Telle est la maxime du Clermont Foot pour ce second déplacement en région parisienne en quelques jours. Après la désillusion totale contre le Paris FC en Ligue 2 mardi soir à différents niveaux (comptable avec une lourde défaite puis technique et tactique avec la piètre performance offerte par les poulains de Pascal Gastien sur la pelouse de Charléty), les Rouges et Bleus ont l’occasion dès demain soir de se remettre d’aplomb à Bobigny lors du 8éme tour de la Coupe de France. Adversaire modeste (fraîchement promu en N2 et à l’heure actuelle avant dernier du groupe D), les banlieusards, vainqueurs de l’AS Magenta au tour précédent, joueront le match de leur saison face aux auvergnats.

Avant toute chose, il est bon de saluer le beau geste de la part du Clermont Foot qui a décidé de laisser l’entièreté des recettes du match à son hôte de demain. Geste respectable, formidable et appréciable.

Cet affrontement entre David et Goliath que seule la magie de la Coupe de France peut nous offrir, verra des Balbyniens, libérés de toute pression et poussés par tout un stade, qui tenteront de créer la surprise face à des professionnels confirmés qui auront quant à eux à cœur de plier le match rapidement pour panser les plaies contractées à quelques kilomètres de là à Charléty.

Il sera donc nécessaire pour les hommes de Pascal Gastien de prendre ce match avec le plus grand des sérieux contre un adversaire libéré, poussé par ses supporters dans son petit stade, pour effacer partiellement la déroute de Charléty et surtout atteindre pour la 2nde fois en 6 ans les 32èmes de finale de la doyenne des compétitions françaises. Une aventure en Coupe qui représente pour beaucoup de clubs de Ligue 2, le seul moyen d’avoir un rayon de soleil et éclairer un tant soit peu la routine terne qu’est une saison en Ligue 2.

Lotfi Wada.

Crédit photo : B. Cherasse / Facebook Clermont Foot 63

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de