Vichy-Clermont n’a pas vu le jour face à Roanne

Après avoir vécu une trêve internationale bien réparatrice pour les organismes, même si Mohamed Kone et Arnaud-William Adala Moto étaient tout de même présents sur les parquets pour qualifier leur pays respectif à la Coupe du Monde 2019, que ce soit la Côte d’Ivoire ou le Cameroun, la JA Vichy-Clermont signe son retour en Pro B. Et quel match pour la reprise ! Un derby face à un prétendent direct à la montée, à savoir la Chorale de Roanne. Déjà bien en place, les Ligériens ont commencé leur saison en fanfare avec un bilan de six victoires pour une seule défaite. Mais voilà, un derby n’est jamais facile à gagner, et la Chorale en sait quelque chose. Depuis 2015, et la montée de Vichy en Pro B, les Choraliens ont perdu à chaque fois ces trois dernières saisons en championnat. La bande à Laurent Pluvy est prévenue !

Dans une salle pleine à craquer, acquise à la cause des vichysso-clermontois, c’est bien Roanne qui fait la course en tête tout au long de la première mi-temps. Si Mohamed Kone répond à Robert Nyakundi dans les premiers instants de la rencontre (2-2), Thomas s’offre le plaisir de donner un écart conséquent, en inscrivant cinq points consécutifs (2-7). La JAVCM va alors se refaire, notamment grâce à un Quinton Hooker, bien décidé à faire la différence dans ce quart-temps (8 points, 2 rebonds et 4 fautes provoquées). En revenant à deux petits points (11-13), les hommes de Guillaume Vizade ne réussissent pas à passer devant dans ce derby électrique. Roanne remet un coup d’accélérateur pour mener 23 à 15 après dix minutes de jeu.

Dans ce deuxième quart-temps, Vichy-Clermont revient avec de meilleures intentions.  Emmenés par un Romuald Morency explosif, auteur de deux dunks ravageurs dans la raquette adverse, les locaux font tout pour faire pencher la balance de leur côté. Mais la formation roannaise ne l’entend forcément pas de cette oreille et, dès que son adversaire se rapproche trop au niveau du tableau d’affichage, elle remet le couvert pour reprendre un certain ascendant. C’est ainsi que, à la pause, la Chorale se retrouve avec huit points d’avance au compteur, et mène 45-37.

La Chorale bien trop fort dans le deuxième acte

Au début de la deuxième période, Hooker et Denave mettent les premières mèches au-delà des 6,75m, mais Roanne se montre, comme bien souvent finalement depuis ce début de saison, dans un très bon soir ! Que ce soit dans le secteur défensif, où la JAVCM ne parvient pas à finir dans la peinture, comme en attaque, la Chorale joue parfaitement sa partition. Matt Carlino, en maestro, fait un bien fou à son équipe, se montrant actif dans les rebonds, à la passe ou même au scoring (17 d’évaluation dans le troisième quart-temps). Débordé, Vichy-Clermont laisse filer son adversaire (50-67).

Roanne, et son effectif XXL, montre qu’il y a une grosse différence entre les deux équipes. Et quand l’adresse est absente également côté Vichy-Clermont(34% seulement contre 48 côté Roanne), difficile de prétendre à un score plus flatteur. Trop frileuse en défense également, l’équipe locale a donc manqué de tout dans cette rencontre pour pouvoir rivaliser face à ce mastodonte de la Pro B. Le match se terminera sur un terrible score de 94 à 68. Un match à oublier !

Surclassé dans tous les domaines (80 d’évaluation collective pour Roanne contre 50), Vichy-Clermont devra donc ne pas commettre les mêmes erreurs lors des prochaines affiches. Dès le prochain match, une autre équipe en haut du classement sera d’ailleurs face à Charles-Henri Bronchard et ses partenaires : Nantes.

Les statistiques du match pour la JAVCM :

  • Quinton Hooker, meilleur joueur avec 22 d’évaluation
  • Quinton Hooker, meilleur scoreur avec 21 points.
  • Andell Cumberbatch, meilleur rebondeur avec 7 prises.
  • Quinton Hooker et Andell Cumberbatch, meilleurs passeurs avec 5 passes décisives.

Crédit photo : Facebook JA Vichy-Clermont Métropole

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de