Bernard Dumas : « Une bonne ambiance et un groupe de copains, c’est tout ce que nous avons à offrir »

Nous sommes partis à la rencontre de Bernard Dumas, président du club de Blanzat AC. Âgé de 62 ans, il n’a connu que cette formation depuis qu’il est tout petit. 

Bonjour Bernard, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, Bernard Dumas j’ai 62 ans, retraité depuis deux ans.  Je suis président au Blanzat Athlétic Club depuis 2002, c’est-à-dire déjà seize années. Je suis impliqué au club depuis bien plus longtemps puisque j’ai pris ma première licence en 1966 à l’école de rugby. Depuis je n’ai jamais quitté le club. J’ai également été vice-président pendant un certain nombre d’années avant d’être président. Ma femme Chantal est aussi dirigeante à Blanzat ainsi que mon fils Yannick qui est également une cheville ouvrière du club.

Le club de Blanzat réunit aujourd’hui près de 200 licenciés. On peut dire que c’est un club plutôt attractif ?

Oui en effet ! On compte près de 200 licenciés à ce jour. C’est vrai que nous avons de la chance car nous sommes l’un des rares club du Comité Départemental à avoir une école de rugby qui est plutôt en progression alors que dans beaucoup d’autres clubs on remarque des baisses d’effectifs, chez nous cela ne s’est pas ressenti. Nous sommes également en entente avec le club de Chateaugay pour l’école de rugby depuis 32 ans maintenant. Pour ce qui est de nos cadets et de nos juniors dans la mesure où nous n’avons pas été capables de faire une équipe seulement Blanzat-Chateaugay, nous sommes également en entente avec La Plaine et Gerzat. Une entente qui se passe d’ailleurs très bien !

Nous avons bien sûr une équipe de seniors. Nous possédons également depuis cette année une équipe féminine « LES WASPS » et même quelques anciens qui s’entraînent avec les vétérans du club et font perdurer leur amour du ballon.

Vous n’êtes donc pas tout seul pour encadrer toutes ces équipes ?

Non effectivement. Pour encadrer tout cela, j’ai la chance d’avoir une équipe de dirigeants plutôt étoffée puisque nous avons également une trentaine de bénévoles qui soutiennent les équipes et sont d’une grande aide pour le club.

Des résultats prometteurs en ce début de saison pour votre équipe première, quelles sont vos ambitions pour la suite du championnat ?

Le premier objectif que l’on s’est fixé est de faire partie des premières équipes de l’ancienne promotion d’honneur ; c’est-à-dire de franchir le cap de cette première partie de brassage. Objectif d’ailleurs déjà rempli ce qui est plutôt prometteur pour la suite.

Pour la suite de la saison, pour le championnat qui sera celui de promotion d’honneur l’objectif est de participer à l’équivalent des anciennes finales régionales ainsi qu’un championnat de France !

Combien de joueurs composent cette équipe ?

Nous sommes 62 licenciés, ce qui permet d’avoir un petit peu de concurrence, c’est vrai, mais surtout d’avoir normalement une équipe réserve qui peut évoluer à 15. Cela a d’ailleurs parfois posé un problème en ce début de championnat, puisqu’il est vrai que certains clubs adverses n’ont pas pu aligner une équipe réserve. Mais cela ira mieux en deuxième partie de saison.

Peux-tu nous parler un peu des entraîneurs des seniors ?

Le groupe senior est entraîné par Franck RIGODON et Francisco CARDOSO qui entament ensemble leur troisième année au sein du Blanzat Athlétic Club. Ils nous viennent de Gerzat où ils n’avaient pas été reconduits pour continuer à encadrer. C’est une chance, et j’insiste là-dessus, de profiter de leurs services chez nous car effectivement, ça a très bien fonctionné avec toute l’équipe. Et depuis cette année, est venu se greffer Bruno FAURE qui jusqu’à présent s’occupait des cadets de l’entente et qui vient aujourd’hui apporter son expérience à nos seniors

Quelle ambiance y a-t-il au sein des vestiaires et du club house ?

Alors je dirais que c’est un club très convivial. Par moment, c’est même presque trop convivial (rire). Mais bon il vaut mieux ça que l’inverse. Après, le rugby c’est un sport où la convivialité est primordiale. Moi j’ai toujours connu ça, et puis nous sommes un club amateur donc c’est vrai qu’une bonne ambiance et un groupe de copains c’est tout ce que nous avons à offrir.

Comment se passe l’intégration des plus jeunes par les « anciens » ?

D’après ce que je vois tout se passe très bien. Tous les jeunes qui se sont greffés à cette équipe ont été vite acceptés. Ils se sont vite noyés dans la masse bien que les nouveaux ne viennent pas tous de Blanzat. Et puis, on peut prendre le cas de Louis De Macedo. Cette année il est le seul junior à être monté en senior, il n’a eu aucun problème à s’intégrer et à jouer avec l’équipe première. Il y a une grande confiance faite par les entraîneurs ce qui est très important, et un groupe d’anciens très convivial et protecteur des plus jeunes.

Un petit mot de la fin Bernard ?

Pourvu que ça dure comme ça le plus longtemps possible !

Crédit photo : Blanzat Athlétic Club

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de