Romain Bardet, vice-champion du Monde de Cyclisme

Leader d’une équipe de France ambitieuse dans ces Championnats du Monde de Cyclisme, Romain Bardet échoue d’un rien pour le titre, et termine à la deuxième place de cette compétition, juste derrière l’Espagnol Alejandro Valverde, qui l’emporte donc à Innsbruck, en Autriche.

Parfait sur le plan tactique, l’Équipe de France n’a malheureusement pas réussi à placer un coureur français sur la plus haute marche du podium, à cause d’un ogre du cyclisme mondial, Alejandro Valverde, qui obtient ce titre de Champion du Monde pour la première fois de sa carrière, à l’âge de 38 ans, succédant ainsi au Slovaque Peter Sagan, titré trois fois de suite dans cette compétition.

Les Français ont pourtant proposé une course admirable. Après 240 kilomètres, quatre Bleus étaient encore devants pour faire gagner son clan dans cette course : Thibault Pinot, Rudy Molard et les Auvergnats Bardet et Alaphilippe. Préservé dans la course, mais sans doute fatigué après une saison riche, Julian Alaphillipe n’avait pas les jambes pour suivre les autres coureurs, et prétendre au titre suprême, tout comme Pinot quelques kilomètres plus tard.

Seul chance de médaille, Romain Bardet était donc dans le bon wagon pour finir cette course, avec le Canadien Michael Woods et donc Alejandro Valverde. Réputé pour ses qualités de puncheur, ce dernier était donc le favori logique de ce trio pour finir devant au sprint, et le prouve en récoltant la médaille d’or avec, juste derrière, Bardet, qui n’a malheureusement pas grand chose à se reprocher.

Crédit photo : Fédération Française de Cyclisme

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de