Aucun but d’inscrit dans ce Clermont Foot 63 – Rodez (0-0)

C’est déjà le troisième match amical pour le Clermont Foot 63 ! Après le MC Alger (défaite 1-0) et la Berrichonne de Châteauroux (victoire 3-0), les joueurs de Pascal Gastien affrontent, à Saint-Chely-d’Apcher (Lozère) l’équipe de Rodez, pensionnaire de National.

Avec une équipe très jeune pour débuter la rencontre, et notamment la première apparition du gardien Pierre Patron (20 ans), le Clermont Foot va rapidement mettre le pied sur le ballon, tout en réalisant un pressing très haut lorsque ce sont les Ruthénois qui ont la balle. La première occasion du match interviendra à la 10′ : Dorian Caddy (ancien clermontois de 2016/17, à l’époque prêté par l’OGC Nice) réussira à se défaire du marquage pour adresser un centre à ras-de-terre, repoussé par Chastang. Ruffaut (qui a porté les couleurs de Cournon, Vichy ou encore Moulins) héritera alors de la balle mais sa frappe sera bien captée par Patron. Cette rencontre se joue dans un bon rythme, mais sans réelle occasion de part et d’autre. Gênés par un bloc bien en place de Rodez, les Clermontois vont avoir du mal à créer du jeu, et se feront même surprendre par Chougrany, mais Patron sera vigilent dans ses cages et plongera dans les pieds de son adversaire. A la 30′, Bayo sera l’auteur de la première vraie occasion pour les Auvergnats : il va éliminer un joueur, transmettre la balle à Iglesias. L’Uruguayen, en position de 10, va lui remettre mais Bayo et N’Diaye vont se gêner, l’action en restera là. Rodez, sous la houlette de Caddy plutôt en jambes, cela bien plus dangereux que son adversaire, même si Patron n’aura pas un gros boulot à faire. La première mi-temps se terminera alors sur ce score de 0 à 0.

La deuxième période repart avec les mêmes acteurs sur le terrain, mis à part le changement de gardien : Pierre Patron laisse sa place à Ouparine Djoco, qui joue aussi son premier match avec l’équipe 1. Il sera mis à contribution assez rapidement, mais il se détendra bien pour stopper la frappe de Loïc Coupin. La première frappe du match côté clermontois interviendra à la 59′ ! Bayo réceptionne un centre de Soares mais ne enverra le cuir au-dessus de la barre. Une minute plus tard, le coach Gastien (comme il l’avait évoqué) va changer toute son équipe. Une équipe bien plus expérimenté fat son apparition et change l’intensité de la rencontre : à peine entré, Dugimont lance N’Simba, mais son centre ne trouvera pas preneur. Ce même duo sera à nouveau sous les feux des projecteurs. Sur 40 mètres, Dugimont va porter la balle pour retrouver N’Simba. Ce dernier feinte son vis-à-vis, et s’écroule dans la surface, mais l’arbitre ne siffle rien. Franck Honorat aura une chance d’inscrire le premier but de la rencontre, mais son tir sera trop croisé. Cette rencontre se terminera sur ça, avec ce score de parité, 0-0.

Sur ce match, les Clermontois ont eu les mêmes problèmes que lors du premier match face à Alger : obtenir des occasions. Si il y a eu du mieux lorsque « l’équipe type » est rentré, il n’y a pas eu non plus une pléiade d’action. Le portier de Rodez a passé un match plutôt tranquille.

Le Clermont Foot continuera de monter tranquillement en intensité et affrontera, dans trois jours, un club de l’élite : Montpellier. Un match qui se disputera à Mende ce Samedi 14 Juillet à 18h00.

Composition du Clermont Foot 63 : Patron (Djoco 46′) – Sissoko (Phojo 60′), Vitre (Laporte 60′), Chastang (Albert 60′), Soares (N’Simba 60′) – Gastien (Douline 60′), Magnin (Rajot 60′) – N’Diaye (Pereira-Lage 60′), Iglesias (Dugimont 60′), Gavory (Honorat 60′) – Bayo (Aye 60′)

Photo en Une : Twitter officiel Clermont Foot 63

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de