ASF Andrézieux, une diaspora clermontoise

L’ASF Andrézieux prend de plus en plus l’accent clermontois ! Le club de N2, ambitieux puisqu’il aimerait bien monter à l’étage supérieur, n’hésite pas à recruter des éléments du Clermont Foot 63. Surtout depuis qu’il y a un certain Jean-Noël Cabezas à la tête de l’équipe fanion.

Âgé de 51 ans, l’ancien attaquant clermontois (de 2000 à 2002) est resté plus de dix-sept ans à Clermont-Ferrand, que ce soit en tant que joueur mais aussi en tant qu’éducateur, Cabezas a tout connu dans le Puy-de-Dôme : recruteur, entraîneur des attaquants, adjoint et entraîneur de la CFA2 (désormais N3), adjoint en Ligue 2. Un pilier du club durant plus d’une grosse décennie. En 2017, un an avant la fin de son contrat, il prendra ses valises et signera à Fréjus-Saint-Raphaël, une formation de N2 mal en pointe qu’il a réussi à ramener à la cinquième place du championnat. Cependant, il ne sera pas conservé dans le Var, une aubaine pour Andrézieux, qui se saisit rapidement de cette occasion en or. Jean-Noël Cabezas répond alors favorablement à cette demande, et emmène dans ses valises Frédéric Gacon, son préparateur physique lorsqu’il était dans le sud.

Il aura déjà dans ses rangs quelques joueurs qui, comme lui, connait bien l’Auvergne : Francis Robert a fréquenté le Pôle Espoir de Vichy, Johan Blassy est passé par Le Puy et Thiers et Nicolas Markus a joué pour Aurillac. De plus, on retrouve Hakim Bacar et Christopher Desmartin, deux joueurs qui ont fréquenté la N3 du Clermont Foot, à l’époque de Cabezas.

La relation Andrézieux – Clermont Foot ne s’arrête pas là. En effet, depuis le début du mercato estival, le staff andrézien-bouthéonnais va se renforcer considérablement, et pas avec n’importe quel joueur. Après Antoni Saffour, Andrézieux fait venir Souleiman Djabour, ancien joueur du Puy et du Clermont Foot (de 2008 à 2013), un attaquant avec une belle réputation, puisqu’il dispose d’une expérience en National. Ensuite, c’est au tour de Charly Pereira-Lage, frère de Mathias, de venir en provenance de Laval. Puis, Vincent Felder, qui arrive de Bourgoin-Jallieu, après avoir porté six ans les couleurs clermontoises. Enfin, le dernier en date, c’est le jeune Lenny Léonil, jeune attaquant de 20 ans qui a inscrit huit buts cette saison en seize titularisations avec Clermont.

Avec sept anciens clermontois, dont le coach, on peut donc dire que l’ASF Andrézieux est un petit bout de Clermont-Ferrand en terre ligérienne.

Photo en Une : Facebook de l’ASF Andrézieux-Bouthéon

Lycée Pro de Coiffure

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de