Les Tolides, solides, sont championnes de France !

Les Tolides, le nom de l’équipe féminine de rugby à 5 du  club de Chamalières, viennent d’écrire une nouvelle page de leur jeune histoire. Et pas n’importe laquelle puisqu’elles sont championnes de France !

Cette équipe qui a vu le jour la saison passée avait déjà fait une année extraordinaire : vice-championne d’Auvergne, elle avait finit à la cinquième place du championnat de France. Cette année, c’est encore mieux ! Vainqueurs du championnat auvergnat, les Tolides disputaient ce week-end, à Herblay dans le Val d’Oise, au Stade des Beauregards, pour tenter de remporter le précieux sésame, le titre suprême en France.

En phase de poule, les Chamalièroises sont opposés à Lacanau (Gironde) et Panazol (Haute-Vienne). Deux matchs maîtrisées puisqu’elles vont s’imposer sur des scores larges de 5-0 (quatre essais de Nadège Baillot et un essai de Laurine Vellet) et 8-0 (trois essais de Laurine Vellet, deux de Melissa Ourezifi et Fanette Bourdens, un de Kovieva Fiafialoto), assurant ainsi sa qualification pour les phases finales.

En quart de finale, bis répétita. Les Tolides retrouvent Lacanau et vont à nouveau s’imposer, avec plus de difficultés : 3-1 (un essai de Melissa Ourezifi, de Nadège Baillot et Laurine Vellet). En progression par rapport à la saison passée, elles ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin, et vont battre le club de Plats (Ardèche) sur le score de 4-0 (trois essais de Laurine Vellet et un de Mélissa Ourezifi) pour se retrouver en Finale. Historique pour le club qui n’a que deux ans d’existence.

En Finale, les filles retrouvent une référence dans ce sport : le club de Houilles (Yvelines). Cette équipe a remporté les deux dernières éditions de cette compétition. Les Tolides, en position d’outsider, joueront crânement leur chance et, après une rencontre très serrée, elles l’emporteront en mort subite, 2-1.

Les Tolides de Chamalières ont donc réalisé une sacrée performance et montrent que le club en général (rugby à XV, à 5, …) est en perpétuel progression. Il faudra donc suivre Cham’ de très près la saison prochaine !

1
Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de