Axel Toupane, roi de Lituanie avec Kaunas

C’était un secret de polichinelle, c’est désormais officiel ! Le Zalgiris Kaunas est champion de Lituanie. Si je vous dis cela, c’est parce qu’il y a bien évidemment Axel Toupane dans cette formation.

Le fils de Jean-Aimé Toupane peut ajouter un nouveau titre dans son palmarès déjà intéressant pour un joueur de 25 ans, que ce soit collectif ou individuel : une Coupe de France et une Leaders Cup en 2015 avec Strasbourg, « Most Improved Player » (joueur ayant le plus progressé) en D-League (désormais G-League) lors de la saison 2015-16, une participation au All Star Game 2017 D-League avec les Raptors 905, la Coupe de Lituanie et donc le championnat avec le Zalgiris Kaunas cette saison. Dans le cinq de départ à chaque début de rencontre, il a réussi à se faire une place au sein de ce Zalgiris Kaunas, auteur d’une saison tout simplement incroyable. Si les hommes de Sarunas Jasikevicius ont tout raflé sur le plan national, ils ont fait un énorme parcours en Euroligue, en terminant à la troisième place du Final Four, devant l’ogre moscovite entre autre, alors que cette équipe ne devait même pas disputer les Playoffs selon les spécialistes en début de saison.

Certains joueurs se sont donc mis en valeur comme l’ancien monégasque Brandon Davies, Kevin Pangos (futur meneur du FC Barcelone), et à un degré moindre, Axel Toupane, excellent dans la rotation. En 34 matchs de la plus grosse compétition européenne, il a cumulé en moyenne 6,9 points, 2,1 rebonds et 2 fautes provoquées pour 5,8 d’évaluation en 15 minutes. A cela s’ajoute un impact défensif qui n’est bien évidemment pas comptabilisé dans les statistiques. Opposé au Lietuvos Rytas en Finale des Playoffs, Axel Toupane a fait une série à l’image de sa saison, en apportant un plus au collectif : 5,6 points, 2,3 rebonds et 0,6 passe décisive pour 5,6 d’évaluation en 16 minutes.

Une saison intéressante pour son retour en Europe, lui qui n’a pas réussi à percer en NBA lors des années précédentes. Désormais, l’ancien du Stade Clermontois va sans doute viser à poursuivre son apprentissage en Euroligue et, pourquoi pas, réussir son rêve américain dans quelques années.

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de