Le Clermont Foot 63 perd à Brest (1-0) mais préserve sa quatrième place

Opposés à un adversaire direct pour les Playoffs, les Clermontois n’ont pas réussi à s’imposer au Stade Francis-Le Blé, en perdant sur la plus petite des marges et notamment un but venu d’ailleurs de la part d’Habibou Diallo à la 80’. Cependant, les concurrents directs ont également été mis en échec, que ce soit le nul 0-0 entre Paris FC (7e) et Chateauroux (6e) ou la défaite 1-0 de Lorient (8e) sur la pelouse de Nimes (2e).

La première mi-temps sera à l’avantage de Brest, même si le Clermont Foot aura quelques occasions. Dès la deuxième minute de jeu, les hommes de Pascal Gastien (qui affrontaient donc son fils Johan, le milieu de terrain de Brest) seront tout près d’ouvrir la marque par l’intermédiaire de Rémi Dugimont suite à une talonnade de Franck Honorat. Mais le défenseur Quentin Bernard sera là pour empêcher l’ouverture du score en dégageant le tir de la tête. Recroquevillés en défense, les visiteurs tenteront crânement leur chance avec des frappes de loin d’Ajorque et Dugimont. Brest aura de nombreuses actions également, et notamment l’ailier Diallo, particulièrement actif dans cette rencontre, qui prendra le dessus à de nombreuses reprises sur la défense clermontoise lors des différents centres d’Autret et Coeff, ou les coups de pied arrêtés de son équipe. Le score à la pause sera donc de 0-0.

La seconde période sera similaire à la première, à l’image d’une nouvelle occasion pour Brest avec Diallo à la 53’. Bien plus dangereux, les Bretons verront leurs efforts récompensés à la 80’ : après un contrôle manqué du Bulgare Kavdanski dans la surface de réparation, Diallo, cette fois-ci, expédie le ballon au fond des filets, et parvient enfin à tromper le portier adverse, Paul Bernardoni. Les Brestois auraient même pu finir sur un score de 2-0, mais le poteau empêche le tir de Jason Berthomier (le Montluçonnais) de rentrer dans les cages adverses. Le score restera tel quel au coup de sifflet final. Finalement, si les Clermontois ont perdu en terre bretonne et grillent un joker pour la course aux Playoffs, les scores adverses permettent aux Auvergnats de rester en position de force et à cette fameuse quatrième place. Ainsi, il reste trois finales à jouer, la première au Stade Gabriel Montpied ce Samedi 28 Avril à 15h00.

L’homme du match : Paul Bernardoni. Le gardien prêté par Bordeaux a, comme à son habitude, réalisé son match en repoussant les nombreuses occasions de Brest, même si il n’a malheureusement rien pu faire sur la demi-volée de Diallo à bout portant.

Le chiffre du match : 7. C’est le nombre de tirs effectués par le Brestois Diallo, plutôt en jambes ce soir, et qui a fait du mal aux Clermontois. Cependant, seulement deux de ces tirs ont trouvé le cadre, dont un qui a trompé Bernardoni.

Rédigé par @Damien__N

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de