Le Clermont Foot 63, plus que jamais en route pour les Playoffs !

Rédigé par @Damien__N

A moins de quatre journées de la fin, le CF63 continue son long et périlleux chemin pour les Playoffs, et gagne à nouveau une rencontre dans cette Domino’s Ligue 2, la seizième de la saison, face à Orléans, une équipe dirigée par un certain Didier Ollé-Nicolle aperçu au Clermont Foot entre 2006 et 2009. Fort heureusement puisque deux concurrents l’ont également emporté lors de cette journée, que ce soit Chateauroux (2-1 contre Niort) ou le Paris FC (4-0 sur la pelouse de Quevilly-Rouen) tandis que Lorient, défait à Valenciennes 1-0, et Brest (1-1 à Sochaux) ont perdu de précieux points.

Devant plus de 4 000 spectateurs (soit la troisième meilleure affluence du club au Stade Gabriel Montpied), le Clermont Foot avait à cœur de l’emporter pour rêver de jouer ces Playoffs, qualificatifs pour évoluer en Ligue 1 Conforama la saison prochaine. Et le match démarre plutôt bien ! En prenant possession de la balle, les Clermontois vont ouvrir le score à la 17e : après une belle remise de Fabien Centonze pour Franck Honorat, ce dernier réussit à centrer au point de penalty, un centre détourné par Gauthier Pinaud dans ses propres filets. Quelques minutes plus tard, ce même Centonze sera dans l’obligation de quitter ses partenaires, victime d’une béquille au mollet, et laissera sa place à Ludovic Soares, pour ses premières minutes avec le club qu’il a rejoint en Juillet 2017. Les Orléanais reprendront petit à petit le dessus, et c’est logiquement qu’ils égaliseront par l’intermédiaire de Benkaïd, qui reprend de la tête un coup franc tiré par Pierre Bouby, l’ancien joueur de Moulins né à Vichy. Le score sera de 1-1 à la pause.

La deuxième reprise redémarre tambour battant, avec notamment une énorme opportunité pour les visiteurs, qui échoueront par deux fois sur le portier Bernardoni, auteur d’un match plein comme à son habitude. C’est à la 53e que les locaux reprendront l’avantage au score : Franck Honorat va voir sa frappe détournée par le gardien adverse, mais Mathias Pereira-Lage suit l’action, et ne se fait pas désirer pour inscrire son septième but de la saison. Poussés par son public, les hommes de Pascal Gastien vont poursuivre leur offensive, et c’est à la 70e que le tableau d’affichage changera à nouveau : après un excellent appel de la part de Franck Honorat (encore lui), il échouera encore une fois face à Gallon, mais Ludovic Ajorque, dans son style, inscrira le but du break de la tête.

A 3-1, le match semblait plié, mais que nenni ! Orléans, pourtant réduit à 9 suite à des expulsions de Benkaïd (72e) et Cissokho (74e), va réussir l’impossible en réduisant la marque, portant le score à 3-2. Insuffisant cependant puisque les Clermontois, en double supériorité numérique, inscriront un dernier but juste après, signé Rémy « Dugigoal » Dugimont, bien servi par l’ex joueur d’Andrézieux, Romain Spano. Une pluie de buts s’est donc abattue sur la pelouse du Stade Gabriel Montpied, qui confirme que le Clermont Foot n’est pas seulement une équipe solide en défense (deuxième meilleure défense du championnat), mais aussi une formation capable de marquer des buts.

Quatrième du classement, le Clermont Foot a un calendrier plus que chargé pour finir ce championnat : un déplacement du côté de Brest (8e) ce Mardi, réception de Nimes (2e) vendredi prochain, un nouveau déplacement difficile du côté de Sochaux (9e) pour finir avec un dernier match face à un concurrent direct, le Paris FC (7e). Impossible n’est pas Auvergnat !

Le joueur du match : Franck Honorat. Depuis quelques matchs, Franck Honorat réalise des merveilles sur son côté droit de l’attaque. S’il n’a pas marqué ce soir (le premier but étant accordé à Pinaud contre son camp), il est à l’origine du deuxième et troisième but de son équipe. Le public ne s’est pas trompé en réalisant une « standing ovation » lors de sa sortie à la 71e.

Le chiffre du match : 14. C’est le nombre de buts inscrits par Ludovic Ajorque, le meilleur buteur du club cette saison. Le natif de Saint-Denis est un atout majeur de l’excellente saison du CF63, tant il apporte sur le plan statistique, mais tout simplement sur le terrain avec un style de jeu bien approprié.

Rédigé par @Damien__N

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de