Edgar Robillon – La parole à la jeune garde

le RC Riom, club emblématique du bassin de la Limagne est reputé pour sa régularité au niveau régional, ainsi que pour sa formation. Remonté en Fédérale 3 à l’issue du dernier exercice, Jérôme Lacroix fait confiance à la jeunesse pour assurer le bon fonctionnement du club sur le long terme. Edgar Robillon nous livre ses impressions.

Salut Edgar, tu es dans le club depuis longtemps ?

Salut Fabrice, oui effectivement il y a longtemps que je fais parti du club. J’ai commencé au RC Riom à l’âge de 7 ans ce qui doit faire  ma 16 ème saison cette année au club. Hormis mon passage en Irlande à St Marys Collège RFC, j’ai toujours évolué au sein du RC Riom comme une bonne partie de ma génération qui évolue  maintenant en équipe première du RC Riom. Nous sommes d’ailleurs très fiers de cela et nous espérons aider le club au maximum.

Ton rôle au sein du club est très important n’est ce pas ?

En tant que joueur je l’espère, mais ce n’est pas à moi d’en juger *rires* ! En ce qui concerne mon rôle de chargé de partenariat, nous avons autant que possible répondu aux ambitions du club qui consistait à faire évoluer notre communauté de partenaires mais aussi et surtout de recréer une structure et les bases du partenariat. C’est à dire de trouver une nouvelle façon de démarcher les entreprises locales tout en leur proposant avec le RC Riom un partenariat gagnant gagnant grâce à nos prestations et sur le fait qu’en nous apportant leur soutien ces entreprises mises sur l’avenir et la formation.

Jusqu’où peut aller le RC Riom ? Sportivement et financièrement….

Afin de répondre à cette question, le comité dirigeant a créer cette année un plan directeur avec une vision à 5 ans. Le but est de se fixer des objectifs réalisables, mesurables et de mettre toutes les chances de notre côté pour les atteindre. Dans ce plan il est question de fédérale 2 pour l’équipe fanion et du meilleur niveau possible pour les jeunes.Nous voulons que le RC Riom devienne une référence locale et que tous les joueurs des clubs alentours désireux d’élever leur niveau de jeu rejoignent le RC Riom. De nombreux projets sont en train d’être lancés pour amener l’aspect sportif au niveau où il doit être tout en gardant l’ADN du RC Riom, c’est à dire le jeu et la formation des jeunes qui sont les fils conducteurs de tous les projets du RC Riom, et qui vont le rester.

Financièrement, nous sommes dans une région où les entreprises supportent beaucoup le rugby. Grâce à la démarche structurée et aux prestations que nous leur proposons nous avons d’excellents retours cette année. Cependant pour répondre aux ambitions du club, nous aimerions que ces partenaires se fédèrent entre eux et qu’ils soient de plus en plus nombreux à nos matchs et/ou manifestations. Nous allons donc continuer à travailler là-dessus pour qu’ils soient gagnants en rejoignant notre communauté.

23622528_10212821353321951_5666101798176816070_n
Il y a un glorieux passé dans ce club, crois-tu qu’il soit possible de le retrouver ?

Effectivement ce club a déjà évolué en groupe B en 1977 et détient un long passé en deuxième division (il n’y a pas si longtemps). Avec les nouvelles ambitions communes des joueurs, des entraîneurs,des éducateurs et du comité directeur, tous les feux semblent au vert. Cette année, l’équipe première d’ores et déjà maintenue en fédérale 3, a pour moyenne d’âge 23 ans, ce qui laisse une grosse marge de progression pour les années à venir. Des jeunes entre 18 et 20 ans sont très souvent alignés en équipe première, et c’est typiquement le projet du club. En perfectionnant un peu plus cette formation et avec un peu plus de soutien des clubs locaux, le RC Riom peut faire des merveilles.

On écoute ça et là, qu’il y a moins de licenciés dans les clubs à cause des commotions est-ce la vérité ?

Je ne suis pas le mieux placé pour répondre à cette question. Je pense que les chocs dans le rugby professionnel sont de plus en plus intenses mais les joueurs sont de mieux en mieux préparés avec des médecins qui sont là pour eux et pour leur apporter les soins nécessaires donc ce n’est pas pire qu’avant loin de là. Alors oui la violence des chocs peut faire peur aux parents mais je pense que la proportion et la gravité des commotions dans le rugby n’est pas suffisante pour empêcher le rugby de donner aux jeunes des valeurs tels que : le respect,l’esprit d’équipe,la combativité et la solidarité.
Il faut aussi savoir que chaque année de nombreuses mesures sont prises pour diminuer la gravité et le nombre de commotions. Donc si le nombre de licenciés diminue j’espère que ce n’est que du provisoire.

Qu’est-ce que peut apporter le rugby à un jeune qui n’a plus de point de repère ?

Le rugby est un sport de combat où tu peux être recadré par tes coéquipiers et/ou tes coachs et non pas par une figure autoritaire comme dans la vie. C’est donc le meilleur moyen pour te fondre dans un collectif et être responsabilisé. La sociabilisation grâce au sport est un sujet qui a déjà prouvé son efficacité à de nombreuses reprises. Le RC Riom est implanté dans le quartier de La Varenne et au cours de son histoire il a aidé de nombreux jeunes.

La Fédérale 2 est atteignable à court terme, mais qu’en est-il de la Fédérale 1 ?

Je suis le premier supporter du RC Riom donc j’espère de tout cœur qu’un jour ce soit possible. Mais il faut rester mesuré et pour atteindre un niveau comme la Fédérale 1 le RC Riom doit encore structurer plusieurs choses. Un plan directeur a été formulé avec une vision et des objectifs à 5 ans. Il faut donc se contenter de ça pour l’instant,continuer de travailler pour embarquer le plus de monde possible dans la réalisation  de ce projet.

Poster un Commentaire

Pour commenter : Connexion

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de